Optimisation avec largeur 1024
concorde simu

Les instruments de vol Concorde.

 

Retour sommaire des pièces ou instruments

 

Merci aux nombreux contributeurs pour leurs prêts des pièces et autorisations, ils se reconnaîtront forcément.

 

Centrales aérodynamiques

 

Centrales aérodynamiques

 

Descriptif rapide :

 

1 – Voyants -poussoirs ADC1 et ADC2 (ambre) : allumé en cas :
- Défaut ADC d’au moins 2 secondes
- Perte d’alimentation d’au moins 1 seconde / l’alarme restera même si le défaut disparait, il faudra donc presser le poussoir pour réarmer.
Pressé : les alarmes disparaissent et le circuit de surveillance est armé si la panne a disparu.

2 - Voyant/poussoir TEST (bleu) :
- Allumé : la séquence de test réalisé est confirmée satisfaisante.
- Pressé : supprime l’alarme sonore de survitesse pendant les tests.

3 - Interrupteurs ADC (1 + 2) :
- ON : Mise sous tension de l’ADC et armement du circuit de surveillance ADS/ENGINE PROBE HEATER.
- OFF : Arrêt de l’ADC et extinction des alarmes.

4 - Sélecteurs d’essai ADC 1 et ADC 2 (5 positions) :
- Position "2" :Essai des circuits d’alarme survitesse, simulation des conditions VMO, TMO, MMO, nez bas et visière basse. (NB : Tous les instruments concernés présentent des valeurs supersoniques)
- Position "1" : Essai du Stall Warning par simulation d’incidence excessive.
- Position "MON" : Essai des systèmes de surveillance par simulation de défauts sur certains paramètres.
(Les instruments concernés présentes des drapeaux de défauts.)
- Position "NORM" : position normale d’utilisation des centrales aérodynamiques.
- Position "COMP" : Essai du système comparateur par simulation d’écarts importants entre les sorties des ADC. Altitude, Vitesse, Mach et Incidence.
Essai possible en utilisant soit le sélecteur ADC 1 ou ADC 2.

 

NB : Les essais 2 – 1 ou MON ne sont possibles qu’au sol.

 

 

27/02/2017

 

Visites depuis 2011 / © FrançoisS / Dernières modifications 21/09/2017