Optimisation avec largeur 1024
concorde simu

Les Instruments de vol et pièces Concorde

 

Retour à la page menu principale sur les instruments Cliquez ici

 

Par respect pour le temps passé à la rédaction des rubriques techniques, merci de ne pas réutiliser (même partiellement) sans mon autorisation

 

Overhead Concorde  

Dernière modification sur cette page :

10/01/2019

 

 

 

Poignées coupe feu - Panneau E de l'Overhead

 

Overhead Concorde

 

Descriptif rapide

Le Concorde étant équipé de 4 réacteurs il y a donc très logiquement 4 modules ( Légende de 1 à 4) de poignées coupe-feu.

 

Overhead Concorde

 

N°7 - Chaque poignée coupe-feu de couleur rouge dispose en son centre d’un voyant lumineux, ainsi que des rappels clairs du numéro réacteur associé.


Lorsque le voyant central de l'une des poignée coupe-feu est allumé fixe, il indique alors plusieurs dysfonctionnements possibles :
- Surchauffe du refroidissement air turbine (risque potentiel d’incendie ou de casse turbine)
- Baisse de pression de pression huile réacteur (risque d’incendie)
- Détection de flamme anormale au niveau de la chambre de combustion
- Fuite de liquide dans la baie sèche au-dessus du réacteur (risque d’incendie)
- Surchauffe détectée O/HEAT


Lorsque ce voyant se met à clignoter :
Il y a pour le coup une détection de feu réacteur accompagnée d’une alarme sonore gong + sonnerie continue + voyant rouge ENG sur le panneau central d’alarme.

 

Cet ensemble de panneaux n’a pas seulement un rôle d’alertes, il permet aussi de mettre immédiatement en œuvre les mesures anti-feu suivantes, qui sur la totalité d'exécution ne prennent que quelques secondes.
En tirant sur une (ou plusieurs) poignée coupe-feu :
- L’intensité du voyant central correspondant sera réduite, et il passera clignotant.
- Le robinet HP VALVE sera fermé
- Le voyant blanc sur l’HP VALVE va s’allumer
- Le robinet LP VALVE se ferme
- Les robinets hydrauliques autour du réacteur en question se ferment
- Le robinet carburant se ferme également
- La vanne de prélèvement air se ferme
- L’intercommunication air se ferme
- Les portes d’air secondaire et le volet auxiliaire du compartiment réacteur se ferment ce qui allume le voyant FIRE FLAPS  (Légende N°6)
- Les pompes hydrauliques circuit jaune sont automatiquement activées
- Le robinet ENGINE RECIRCULATION VALVE s’ouvre
- Les allumeurs du réacteur sont désactivés, même en mode AUTO IGNITION (légende 2 sur la page en question)
- Le réchauffage de la sonde T1 est coupé

 

A ce stade on a déjà très sérieusement isolé un réacteur, en comburant, carburant, source de chaleur pour se donner toutes les chances d'étouffer le feu.


Suite logique, car il y a encore 2 étapes possibles (sur la rubrique suivante) pour éteindre un feu.
Le bouton 1 SHOT (légende N°8) sera percuté, il permet la décharge d’un agent extincteur dans la zone réacteur
Si le feu est éteint, le voyant rouge de la poignée coupe-feu cessera alors de clignoter


S’il clignote toujours et en ayant respecté la procédure, il y encore possibilité de percuter le deuxième système d’extinction en appuyant sur 2 SHOT (légende N°9).


En cas de feu non maîtrisé, l’équipage posera l’avion au plus vite, et s’il est au sol, fera appel aux services aéroportuaires généralement bien équipés et dimensionnés.

 

Les boutons AUDIO CANCEL (légende N°5) permettent d'inhiber temporairement les alarmes sonores, mais elles reviennent généralement très vite en situation de crise.

 

08/01/2019

 

Visites depuis 2011 / © FrançoisS / Dernières modifications 15/06/2019