Optimisation avec largeur 1024
concorde simu

Archivage événement Concorde

Retour sommaire : "Actualité Concorde"

 

 

2016 dimanche 26 juin : Inauguration du " Gymnase Christian Marty " de Toussus-le-Noble

 

Mes remerciements à Alain Baron pour son autorisation d'utilisation de ses photos, sur mon site internet.

Remerciements également à la Mairie de Toussus pour son autorisation, j'y reviendrais plus loin.

 

 

Ruban

 

 

Retrouvez l'article et d'autres photos de cette cérémonie sur le site officiel de Toussus-le-Noble

Ainsi qu'ici : http://www.mairie-toussus.fr

 

 

Construit en 2011, ce complex sportif de Toussus-le -Noble n'avait jusqu'ici pas encore de patronyme.

C'est chose faite désormais, suite à la cérémonie du dimanche 26 juin 2016, devant une assemblée aussi nombreuse que variée, venue pour cette inauguration et à la mémoire de Christian Marty.

 

Ci-dessous, une vue sur le joli parc sportif de Toussus-le-Noble.

Christian MARTY

 

Moments forts de cette cérémonie, et il y aura plusieurs : les remerciements, les témoignages, le partage du ruban tricolore, le dévoilement de la plaque, la visite du gymnase, le repas champêtre avec le verre de l'amitié.

 

Christian MARTY

 

De gauche à droite sur la photo suivante, quelques instants avant que la plaque ne soit dévoilée :

 

- Monsieur Géraud Marty, fils de Christian Marty, OPL A320 chez Air France.

- Monsieur Pascal Thévenot, Député des Yvelines et Maire de Vélizy-Villacoublay.

- Monsieur Jean-Loup Agopian, Conseiller Municipal, membre de l'APCOS, dix ans PNC Concorde.

- Monsieur Philippe Lallet qui a suivi et filmé la traversée de l'Atlantique de Christian Marty en 1982.

- Une jeune sportive de la commune

- Monsieur Patrick Charles ceint de son écharpe tricolore, Maire de Toussus-le-Noble.

 

Christian MARTY

 

 

Moment fort et solennel, après avoir coupé et partagé le ruban tricolore, la plaque du Gymnase est alors dévoilée par Géraud Marty, le fils de Christian Marty.

 

Christian MARTY

 

On retrouve ci-dessous quelques lignes sur Christian MARTY.

Marty

 

 

Tous mes remerciements à Monsieur Jean-Loup Agopian (Conseiller Municipal, membre de l'APCOS, dix ans PNC Concorde) pour m'avoir autorisé à faire figurer les 3 superbes discours, sur mon site internet.

 

Retrouvez ces 3 discours sur le site officiel de Toussus. Cliquez ici.

 

------------------------------------------------------------------------------

 

Discours inaugural pour le baptême du Gymnase Christian MARTY

 

Discours de Jean-Loup Agopian :

 

"Monsieur le Député Maire,
Monsieur le Maire,
Mesdames, Messieurs les anciens navigants de Concorde et Chers amis qui ont eu la joie de connaître Christian Marty 

 

Je vous remercie très sincèrement pour votre présence aujourd’hui.

Je souhaite également remercier l’association sportive de Toussus Sport, de nous avoir accordé un créneau dans leur emploi du temps très chargé, pour nous permettre de baptiser notre gymnase et lui donner le nom de `Christian Marty en compagnie de son fils Géraud MARTY ici présent.

 

MAIS QUI ETAIT CHRISTIAN MARTY ?

J’ai eu la chance de le rencontrer.

Sur les plages des Antilles.

 

Je m’en souviendrais toujours, c’est lui qui m’avait appris à faire de la planche à voile. Je ne me doutais pas qu’il préparait en secret, un exploit que seul un homme hors du commun pouvait réaliser.

 

Je dirais que Christian était un passionné.

Tellement passionné qu’il en devenait captivant au point de vous intéresser à ses passions même si au départ vous ne les partagiez pas.

 

Doué pour tous les sports, il aimait le sport automobile, le vélo-cross, l’alpinisme et le delta plane mais c’est en planche à voile qu’il se fit connaître.

En effet, Christian Marty restera le premier homme à avoir traversé l’atlantique en planche à voile.

 

A ce sujet, un film sur cet exploit à été tourné à l’époque, depuis un bateau d’accompagnement sur lequel se trouvait un jeune réalisateur Monsieur Philippe LALLET que j’ai l’immense joie d’accueillir car il est parmi nous aujourd’hui et je lui laisse le micro…..

 

 

 

 ….Quel exploit ! 37 jours en mer, sans jamais remonter sur le bateau d’accompagnement.

Ça mérite bien d’avoir son nom sur un gymnase non ?

 

Mais Christian Marty, c’était aussi un passionné d’aviation.

 

Il entre Air France en 1968 

Durant 32 ans, il y fait un parcours exemplaire, comme pilote de ligne puis commandant de bord.Son amour pour le vol le conduisit à postuler, pour terminer en apothéose une superbe carrière, sur l’avion mythique et exigeant qu’était le Concorde.

Cet amoureux du vol « dépouillé », proche de celui de l’oiseau, qu’il pratiquait en virtuose sur son deltaplane ou en planeur, s’était pris de passion pour la « Formule 1 » du ciel.

 

Au-delà du sportif accompli, du professionnel irréprochable, c’était un homme merveilleux.

Son extrême modestie, lui faisait fuir des honneurs mérités.

Mais il faut dire combien il était attachant par sa gentillesse, sa courtoisie, son attention aux autres.

 

Refusant, comme gêné, les compliments qu’on lui adressait, cet homme d’exception les prodiguait aux autres, cherchant toujours à mettre en valeur le travail de ses collègues.

 

Sa grande pudeur, cette élégance du cœur, faisait qu’il exprimait peu ses sentiments profonds. Nous avions beaucoup de plaisir à voler avec lui ou à le côtoyer et ses collègues avaient une grande estime pour ses qualités humaines et professionnelles.

 

La suite, nous la connaissons, le 25 juillet 2000 Christian Marty, jusqu’au dernier instant, a lutté contre l’inéluctable, sauvant ce qui pouvait encore l’être, les vies des habitants de Gonesse.

 

Pour tout ce qu’il fut, nous ne l’oublierons jamais et cette inauguration aujourd’hui permettra de faire en sorte que son histoire et celle de Concorde restent dans nos mémoires.

 

Je vous remercie"

Jean-loup Agopian ; conseiller municipal.

 

 

 

-----------------------------------------------------------------

 

 

 

 

Discours de Patrick Charles, Maire de Toussus-le-Noble

 

"Monsieur le Député-Maire,
Madame la Présidente,
Chers Collègues du Conseil Municipal des Enfants,
Mesdames, Messieurs, Chers amis,


Tout d’abord merci à toi Jean-Loup, pour ce très bel hommage que tu viens de rendre à Christian MARTY. Après t’avoir écouté, je voudrais vous dire 3 choses.

 

La première, c’est que Christian Marty, homme des défis sportifs et pionnier d’exploits très difficiles a bien sa place au fronton de notre Gymnase qui s’appellera à compter de ce jour Gymnase Christian MARTY.

 

La deuxième chose et là, je m’adresserais plus particulièrement à tous nos jeunes pour leur dire que j’ai été frappé par la personnalité même de Christian MARTY que je n’ai pourtant pas eu l’honneur de rencontrer.

C’est un homme des défis sportifs, certes, mais c’est d’abord l’homme qui n’a pas hésité à surmonter ses craintes, à repousser ses limites, à surpasser le quotidien pour atteindre la réussite de ses exploits. Il fait partie de ces hommes pour lesquels l’action et la volonté de la mener à bien sont le moteur de l’existence et de la vie et cela au service des autres et c’est bien ce que tu as rappelé, Christian MARTY a lutté contre l’inéluctable pour sauver des vies à Gonesse.

Je souhaite qu’il soit un exemple et un modèle pour vous dont vous vous souviendrez, lorsque vous passerez sous son nom pour vous rappeler que dans la vie, votre vie, il faut apprendre à vous surpasser, toujours faire plus, toujours faire mieux. Ce sont ces hommes dont nous avons aujourd’hui, ces hommes de courage, acteurs de leur vie, au service des autres, qui savent se surpasser, surpasser l’ordinaire pour faire avancer le monde.

 

Enfin, la troisième chose que je voudrais évoquer, c’est la technique ! Je me souviens personnellement du premier vol d’essai du prototype 001 avec André TURCAT aux commandes  en ce 2 mars 1969 du Concorde que tout le monde avait qualifié de « magnifique oiseau ». A l’époque, pour ceux qui s’en souviennent, on ne parlait que d’astronautique, des vols spatiaux, de la bataille entre les capsules Apollo et Soyouz, d’alunissage. C’est cette même année qu’Apollo 11 s’est posé sur la lune le 20 juillet 1969.

 

Eh bien, nous les français, nous avions alors conçu et nous faisions voler l’avion du futur avec le Concorde, que ni les américains avec leur SST, ni les soviétiques avec leur Tupolev n’ont jamais réussi à concurrencer…!

Déjà nous étions les meilleurs en aéronautique et nous le sommes toujours, aujourd’hui encore, avec une industrie qui nous place au premier rang mondial, très souvent devant les américains.

 

Alors, avec Christian MARTY et Concorde associés à compter d’aujourd’hui au patrimoine de Toussus-le-Noble, alors oui, je peux vous dire que votre maire est très honoré et très fier car c’est le symbole du défi et de l’innovation qui marque pour Toussus-le-Noble une étape en totale cohérence avec notre ambition de réinventer notre aérodrome et bâtir l’aérodrome du futur.

 

Je vous remercie pour votre attention."

 

 

----------------------------------------------------------------

 

 

Discours de Philippe LALLET

Hommage à Christian Marty

 

"Bonjour,

Je suis le cameraman qui a suivi Christian Marty pendant sa traversée de l’Atlantique en Planche à Voile en 1982, il y a 34 ans.

 

Christian Marty admirait Lindbergh, celui qui le premier traversa l’atlantique en 1927 en avion, le Spirit of Saint Louis, Christian Marty traversera l’Atlantique sur une planche à voile.

 

J’ai rencontré Christian Marty en septembre 1981, je sortais d’une école de cinéma, et je lui ai proposé de le suivre et de faire un film pendant sa tentative de traversée de l’Atlantique en Planche à Voile.  Christian était passionné par le cinéma, il a tout de suite dit oui, et m’a épaulé pour que je puisse faire le film.  Rapidement, Antenne 2 donnera son accord pour un film de 52’…

 

Pour faire la première traversée de l'Atlantique en planche à voile, Christian Marty s'est entrainé physiquement et mentalement durant 15 mois. C'était un sportif hors pair, il avait déjà réalisé la première liaison Corse-continent sur sa planche à voile.

 

Lors de rotations, Christian emmenait son vélo avec lui, dans l’avion, et il partait gravir les collines pendant les escales.

 

Le 12 décembre  1981 c’est le départ de la plage de Dakar, et nous essuierons dès le départ une tempête épouvantable avec des déferlantes de 5 à 8 mètres. Nous étions 12 à bord du voilier accompagnateur, l’Assiduous, le bateau servait d’intendance et d’assistance, mais nous avions bien du mal à le suivre, et Christian était souvent obligé de nous attendre…

 

De jour comme de nuit, 37 jours durant Christian vécut sur sa planche, nous lui apportions les repas, et la nuit, afin de pouvoir dormir, sa planche était entourée d’une ceinture de boudins gonflable, on lui amenait une sorte de matelas, un duvet, et des bouées anti chavirage.

 

Malgré toute cette installation, Christian se retournera plusieurs fois et une nuit, lors d’un nouveau chavirage, Christian pour essayer de récupérer son duvet, s’éloigne de sa planche qui commence à dériver, il nage plus de 8 minutes sans parvenir à la rejoindre. Christian sera sauvé in extremis, par l’homme de quart du bateau… qui l’a entendu crier quand le bateau est passé près de lui.

 

Christian touchera terre le 18 janvier 1982.

37 jours, 6 heures et 53 minutes pour couvrir les 4222 kilomètres entre Dakar au Sénégal et Cayenne en Guyane Française et être le premier homme à avoir traversé l’Atlantique sur une planche à voile.  

 

Je pense que Christian Marty, serait très fier de donner son nom au gymnase de Toussus le Noble, le gymnase Christian  Marty."

 

 

-------------------------------------------------------------

 

 

 

Je conclus en rebondissant sur ces quelques mots de Christian MARTY, tirés de son très bon livre "L'Atlantique à mains nues", dont je recommende vivement la lecture :

 

"Je n'ai pas envie de dormir ce soir ; les yeux grands ouverts, je contemple la voûte étoilée. Beaucoup de choses passent dans ma tête: tous les temps forts de cette traversée, cette confrontation avec moi-même, avec l'océan, les moments d'efforts parfois intenses, les moments de joie et aussi d'angoisse, à la frontière de la vie et de la mort. Que restera-t-il de tout cela ?"

 

...de toutes évidences: beaucoup de choses, et pas mal d'héritiers aussi du grand sportif de la vie que vous étiez.

François

 

Livre

"L'Atlantique à mains nues", le livre cité plus haut, aux éditions Hachette/Gamma press

 

28/06/2016

dernière modifications 04/07/2016

 

Visites depuis 2011 / © FrançoisS / Dernières modifications 22/09/2017