Optimisation avec largeur 1024
concorde simu

Archivage événement Concorde

Retour sommaire : "Actualité Concorde"

 

 

Septembre 2015 : Musée Aeroscopia (dernière mise à jour 16/12/2015)

 

 

 

Mes remerciements les plus fournis au personnel du Musée Aeroscopia pour son autorisation de diffusion sur mon site internet, photos comprises.

 

Au cours de cette petite visite, nous développerons plus longuement la partie en rapport aux Concorde, puisque c'est le sujet principal de ce site internet.

 

Sous un ciel bleu toulousain particulièrement accueillant, avec l'association PNCA (Patrimoine Nantais de la Construction Aéronautique) nous avons profité pleinement de nos 3 jours de voyage d'étude dans le coin, en commençant par ce rendez-vous au Musée Aeroscopia.

 

La toute première vision panoramique du musée, en venant du parking, est particulièrement réussie, tout est très bien mis en valeur.

 

Aeroscopia

 

 

La plaque suivante dans le hall donne quelques informations intéressantes.

 

Aeroscopia

 

 

Cet écusson sur le planeur de JM Le Bris, accroché dans le couloir d'accès du Musée, me remémorre de suite un cadeau très sympathique d'un Commandant de bord Concorde quelques mois auparavant.

De la Bretagne jusqu'au sud, de toutes les manières, tout se recoupe en aviation !

 

Aeroscopia

 

 

Allons-y, entrons.

Nouvelle très bonne impression confimée à l’intérieur : franchement, c’est superbe.

Matthew LORD sera notre guide : jeune homme très intéressant à écouter et aimant particulièrement l’histoire.

 

Aeroscopia

 

 

Les maquettes ou les différents panneaux explicatifs sont très bien mis en valeur, contributions de l’Aérothèque, par exemple.

Que dire de l'éclairage ou de cette architecture ? Les photos parlent d'elles-même.

 

Aeroscopia

 

 

Aeroscopia

 

 

Postés à cet endroit, nous admirons l'avion cargo Super Guppy B-377 SGT, l'élégant Nord 1101 rouge et blanc, le chasseur allemand Messerschmitt BF-109 et au fond le Fairchild Swearingen SA226-AT Merlin IV A reconditionné pour Météo France.

 

Aeroscopia

 

 

Le Super Guppy présente son gros museau ouvert.

 

Un ami, pilote de cet avion, nous peaufine actuellement quelques écrits inédits au sujet de cet avion qui fut le sien durant des années.

Je ne manquerai certainement de mettre en ligne ici prochainement, car ça vaudra le détour.

 

Aeroscopia

 

 

La photo suivante met bien en évidence la structure d'origine de l'avion B-377, modifiée ensuite pour gagner en volume de chargement.

Voyez les éléments de couleur verdâtre et circulaire, c'est là que se trouve la structure du "petit" avion d'origine.

La porte rectangulaire (ouverte sur la photo) vient fermer hermétiquement le cockpit en vol, c'est la seule partie pressurisée de l'avion.

 

En regardant à nouveau la photo du dessus, on note vraiment le gros travail sur l'augmentation des volumes !

 

Aeroscopia

 

 

Le chasseur allemand Messerschmitt BF-109

 

Aeroscopia

 

 

Le très élégant Nord 1101 rouge et blanc, vu de plus près cette fois.

 

Aeroscopia

 

 

Ci-dessous un Microstar (Variviggen jet), avion très intéressant.

Pour en savoir plus à son sujet, je vous suggère l'excellent lien suivant : ici

 

Aeroscopia

 

 

On passe au chasseur Lockheed F-104 G Starfignter, surnommé un temps pour ses futurs pilotes : "Le faiseur de veuves" !

 

 

 

Ici un Falcon 10 transformé en banc d'essais volant pour le réacteur Larzac

 

Aeroscopia

 

 

Un avion qu'on ne présente plus, si facilement reconnaissable à son empennage papillon : Le Fouga Magister CM 170

 

Aeroscopia

 

 

Une jolie maquette futuriste et imposante de l'AGV.

 

Aeroscopia

 

 

Bien, approchons-nous à présent des deux gros.

Nous allons d'ailleurs faire un petit tour dedans.

 

Aeroscopia

 

 

Commençons par le magnifique Airbus A300B, histoire surtout de finir par l'autre !

La livrée retenue est à l'identique de celle du prototype ; en revanche pas celle de la cellule peinte en dessous.

 

Aeroscopia

 

 

Aeroscopia

 

 

Je n'ai pas jugé utile de vous montrer tout l'intérieur de l'avion, avec de nombreuses options d'aménagements très intéressantes, le mieux, forcément, c'est quand même de venir sur place au musée !

Ceci dit, aimant le pilotage, comment ne pas montrer the cockpit ?

 

Juste en passant et pour les connaisseurs, on notera dans cet avion quelques instruments (pas nombreux mais il y en a...) totalement identiques à ceux de Concorde.

Très jolie illumination du cockpit, et vous remarquerez qu'ici c’est nettement plus spacieux que chez Concorde.

 

Aeroscopia

 

 

Changeons de sujet maintenant, ou plutôt, revenons-y en plein, bref parlons Concorde.

 

Ce Concorde F-WTSB (201) est le premier supersonique conforme à la production de série.

Il totalise 980 heures de vol et 483 atterrissages.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

La décoration extérieure ne correspond hélas à aucun Concorde ayant volé, ni même à une maquette d’étude.
Pour un musée, c’est le seul bémol que je mettrais pour ce Concorde.

 

« Messieurs, (Aucune de nos femmes n'ayant fait le voyage pour nous accompagner...) embarquement immédiat à bord de Concorde demandé. »

 

Nous sommes à plus de 4 mètres de hauteur, c’est très haut un Concorde.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

La partie que je préfère, forcément : son cockpit.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Cet avion ayant été utilisé pour de longues campagnes d'essais, les photos à suivre montrent un tas d'aménagements et instrumentations dédiés aux essais en vol.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Ici par exemple on remarque une duplication des instruments principaux afin de renseigner l'un des ingénieurs à bord, car je précise que nous ne sommes plus dans le cockpit mais bien dans l'espace "passagers".

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Le panneau gauche concerne les indications réacteurs.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

La couleur des câbles des essais en vol est donc ?

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Équipé aussi de sièges passagers très confortables : dans ce Concorde s’est assis notre cher Président, pour les presque tout premiers vols officiels.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Vue sur les paupières des réacteurs Olympus 593.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Lignes magnifiques d'un avion étudié pour la vitesse.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Un avion qui pour l'éternité aussi fera le bonheur des photographes !

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Quelques contributions très intéressantes de l'association Cap Avenir Concorde visibles sous le supersonique, avec un regroupement logique par familles de pièces, et rassemblées dans des îlots.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

En dessous du Concorde, ici par exemple il s'agit d'une servocommande.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Une très rare et magnifique maquette du prototype Concorde : F-WTSS.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Continuons dehors à présent, avec ce deuxième Concorde.

Il s'agit de F-BVFC qui porte le numéro 209, il totalise 14.322 heures de vol et 4.862 atterrissages.

 

Son dernier vol à destination de Toulouse Blagnac a été effectué le 27 juin 2003, avec à son bord l'équipage suivant :

 

Henri-Gilles FOURNIER

Eric TONNOT

Daniel CASARI

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

Juste à côté de notre supersonique, l'élégante Caravelle aux couleurs d'Air Inter.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Les 2 enlacés, cette fois.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Les lignes tendues de Concorde.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Contre les courbes de la jolie Caravelle...

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

On notera que les architectes du Musée ne se sont pas loupés et que le métal ou les formes se marient parfaitement bien avec les aéronefs.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Fox-Charlie, pas peu fier de présenter sa belle immatriculation.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Ici il manque un élevon, en réparation, ce qui nous permet de présenter un peu de mécanique.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Un élevon Concorde est systématiquement composé de 2 pièces, chacune étant commandée via sa propre biellette d'un même bloc servocommande hydraulique.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

On passe maintenant à l'A400M des essais en vol qui a rejoint nos 2 liners.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Sans faire dans la grande originalité pour la photo suivante, il faut quand même reconnaître que dans le monde de l'aéronautique il y aura toujours des pièces totalement superbes.

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Et on termine avec 2 photos assez simples, mais particulièrement colorées

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Aeroscopia / Concorde / simulateur François

 

 

Encore merci aux équipes du Musée pour la visite, pour les réponses de toutes les personnes interrogées: ce fut très instructif.

Et je remercie une nouvelle fois le Musée Aeroscopia pour son autorisation de diffusion et vous invite d'ailleurs à poursuivre la lecture sur le site du Musée, ou encore mieux... sur place.

http://musee-aeroscopia.fr/

 

J'en profite également pour remercier les membres PNCA, car c'est toujours un privilège que d'avoir les commentaires, anecdotes ou précisions de ceux qui directement ont travaillé sur les aéronefs que l'on voit en face de nous.

 

François

 

 

 

Visites depuis 2011 / © FrançoisS / Dernières modifications 24/11/2017