Optimisation avec largeur 1024
concorde simu

Octobre 2017 : Dorine BOURNETON

 

Je suis particulièrement heureux, que dis-je, c’est un immense honneur que d’ouvrir une page spécialement consacrée à Dorine Bourneton.


Dorine BOURNETON


Brève introduction, plutôt brute de décoffrage, mais quand on côtoie de si près la mort, comment en serait-il autrement ?
En 1991, Dorine Bourneton est jeune passagère à bord d’un petit avion de tourisme, qui percute le relief et se démembre totalement, suite à perte de références visuelles du pilote dans une région, il faut bien le dire, particulièrement hostile quand la météo n’est pas de la partie.
Sur les 4 personnes à bord, Dorine est la seule survivante.
Elle y laissera aussi, dans cette macabre expérience, l’usage de ses jambes.

Sur le livre d’or de votre site internet, chère Dorine, on lit ces mots très poignants de François R, l’un de vos sauveteurs, un professionnel pourtant presque « habitué » à côtoyer le pire :


 « En mai 1991, j'étais affecté à la brigade de LE MONASTIER SUR GAZEILLE (43) et j'ai participé à la recherche de votre avion dans le massif du Mézenc.
Avec un collègue gendarme j'étais présent avec les deux radio amateurs lorsque nous avons entendu vos cris et pu localiser votre avion.

Nos moyens radio nous avaient permis de diriger les pompiers sur les lieux de leur intervention.

J'ai souvenir d'avoir découvert une adolescente frigorifiée qui espérait notre arrivée depuis le matin dans une forêt enneigée.

Une chaude parka militaire avait permis de vous réchauffer en attendant les secours.
Par la presse j'ai pu suivre votre parcours depuis cet accident.

Je me réjouis que vous ayez pu réaliser vos souhaits de devenir pilote.
Arrivant bientôt en fin de carrière, je tiens à vous dire que votre sauvetage restera une grande satisfaction de mon parcours de gendarme.
Gendarme François R. »

 

Dorine BOURNETON


En effet, votre parcours est juste formidable, unanimement salué et reconnu, vous êtes une battante et ne lâchez rien.
Une belle piqure de rappel aussi, pour tous ceux qui aspirent à croquer la vie.

 

J’avoue très honnêtement n’avoir aucun souvenir de quand, pour la première fois, j’ai entendu parler de vous ?  Ce dont je suis certain par contre, c’est que ça remonte déjà à très loin.
Me viennent d’ailleurs à l’esprit ces quelques qualificatifs qui vous vont toujours aussi bien : jolie jeune femme pétillante au capital sympathie immense, combative, peu réceptive aux réponses du genre : ce n’est pas possible, se battant pour des rêves (les vôtres mais aussi ceux d’autres personnes qui se reconnaissent en vous) que d’ailleurs vous réalisez.

 

Dorine BOURNETON


Ayant quelques talents cachés de commentateur dans les meetings aériens, non ne rigolez pas, il m’arrive souvent de participer au jeu du : c’est quel avion en l’air ?
Hum, reprenons…
Ayant quelques talents cachés de commentateur dans les meetings aériens, mes amis de jeu disent souvent de moi qu’en présence de machines volantes, je parle surtout… beaucoup !
Mais fairplay aéronautique oblige, personne à ce jour n’aura encore jamais songé à me dire : « chut ».

A bien y réfléchir, y’a finalement que lorsque vous êtes en vol que je fais cet unique commentaire intéressant, car je ne parle alors plus d’avions, je murmure juste : « C’est Dorine Bourneton ! »

Etant tout aussi capable d’entendre des vortex de bouts d’ailes ou des moteurs au loin, cela prouve au moins qu’il m’arrive aussi, oui quand même, de me taire to-ta-le-ment.
J’ai un peu exagéré ?
Si peu…
Bref tout ce discours prouve au moins une chose, essentielle, car je suis un peu observateur aussi, sur toutes vos prestations, vous inspirez le plus profond respect.

 

 

Photos prises durant le Salon du Bourget 2015

 

Dorine BOURNETON

 

Dorine BOURNETON


Lors de nombreux rendez-vous aériens, comme beaucoup de mes concitoyens bipèdes, j’ai eu l’occasion de venir applaudir votre belle manière de voler, en embarquant tout le monde avec vous, un style plein d’humilité, la seule manière d’ailleurs d’aborder l’aviation, cette belle école de la vie.
Votre parcours est si riche que j’invite tout le monde à le lire à la source, on peut humainement dire qu’il y a vraiment matière à s’en inspirer.
Vous avez fixé la barre franchement haut, une barre que régulièrement d’ailleurs vous hissez encore plus haut.
Vous n’omettez jamais non plus de remercier tous ceux qui comptent pour vous et qui vous aident régulièrement dans votre ascension, la réciproque sera forcément vraie aussi, et tout cela donne « la banane ».

 

 

Photos prises lors du meeting annuel de la Ferté-Alais, merci à Emmanuel pour sa contribution.

 

Dorine BOURNETON

 

Dorine BOURNETON


Que de chemin parcouru en effet, depuis votre premier solo en avion à l’âge de 15 ans, vos vols sur avion Rallye équipé d’un malonnier (1), le tour de France des jeunes pilotes, les expéditions au Sénégal, vos vols comme leader au sein de la Patrouille Bleu Ciel, la présentation au Bourget sur Robin R-2160, le vol sur Roissy, vos démonstrations de voltige sur Cap10 au Salon international du Bourget ou lors de multiples meetings aériens, et la progression continue.


Parallèlement à tout ça vous devenez maman, marraine et ambassadrice de nombreuses entités aéronautiques, recevez différents titres et médailles honorifiques, sortez 2 livres, tenez des conférences, participez à de nombreuses émissions télévisées, etc…


Comme précisé auparavant, et afin de ne rien omettre de votre brillant parcours qui se poursuit jour après jour, j’invite tous les lecteurs à venir jeter un œil sur votre site internet http://www.dorinebourneton.fr/ , et en particulier sur la rubrique actualités.

 

 

Bravo, ne changez rien, immense merci.
François

 

 

 

 

(1) Malonnier : Voir explications techniques ici 

 

Tous mes remerciements à Dorine Bourneton pour son autorisation et photos, ainsi qu'à Emmanuel pour sa sympathique contribution.

 

18/10/2017

 

Visites depuis 2011 / © FrançoisS / Dernières modifications 19/09/2019