Optimisation avec largeur 1024
concorde simu

Archivage événement Aviation et Concorde

Retour sommaire : "Actualité Aviation et Concorde"

29 septembre 2017 : Célébration du Centenaire Auguste MUDRY sur Marcé (dep49)

 

Mes remerciements à l'Espace Air Passion pour l'autorisation de diffusion.


A l’occasion du Centenaire de l’avionneur Auguste MUDRY, se sont déroulées 2 conférences passionnantes sur l’Espace Air Passion d'Angers-Marcé, ainsi qu'une commémoration devant l'avion de voltige Mudry Cap 232, puisque c'était là son inauguration officielle au musée.

 

Centenaire MUDRY

 

Espace Air Passion d'Angers-Marcé

Angers Loire Aéroport 
49140 Marcé

Tél: 02 41 33 04 10

Contact : info@musee-aviation-angers.fr

Site internet : https://www.musee-aviation-angers.fr/

 

Pour ceux qui ne connaissent pas encore bien l'Espace Air Passion d'Angers-Marcé (Hum, c'est possible ça ?!...) c'est un lieu aéronautique hautement intéressant pour toutes ses activités, ses figures et trésors à découvrir sur place.

Je connais le GPPA (Groupement de Préservation du Patrimoine Aéronautique) depuis ses origines sur Avrillé, et depuis et conjointement l'Espace Air Passion ont connu une expansion remarquable.

Que ce soit pour la sauvegarde du patrimoine aéronautique sous toutes ses formes, ou encore les nombreuses animations, ateliers pédagogiques, tous les aspects musée, les publications, les restaurations de machines volantes, etc... au risque de me répéter, je trouve tout celà : re-mar-qua-ble.

 

Le vol prochain du Moynet M360 Jupiter viendra d'ailleurs argumenter mes propos, ou encore tout ce qui peut être dédié à la jeunesse.

Ce lieu a une âme, et il fait bon y revenir, régulièrement.

 

Centenaire MUDRY

 

Mais revenons à Auguste MUDRY, le sujet du jour.

Notre célèbre constructeur français d'avions de voltige était à l'honneur avec, dans un premier temps, des conférences tenues par Michel MUDRY (fils d’Auguste) et Christian RAVEL (Fondateur du GPPA, qu'on ne présente plus).

 

Centenaire MUDRY

 

Devant une assistance ayant répondu présent, sera évoquée l'aventure MUDRY au travers de l'évolution de ses avions de voltige, du Cap20 au Cap 232 comme exemples.

L'activité ou les implications vélivoles importantes d'Auguste MUDRY ne furent pas oubliées non plus.

Dans le même temps, des échanges avec le public permettront à tous de savourer une longue série d'annecdotes, comme des souvenirs historiques sur l'homme de caractère aux manettes.

 

Centenaire MUDRY  

Jean-Marie KLINKA, lui aussi nous faisait le grand honneur d'être présent.

Ce brillant ingénieur des Arts et Métiers, ingénieur de l'Ecole Spéciale des Travaux Aéronautiques et pilote, a longuement travaillé sur les avions Mudry, sujet qu'il maitrise mieux que personne.

 

Jean-Marie KLINKA en a profité pour présenter et offrir à toutes les personnes présentes son livre mémoires : "Voler, ou ne pas voler, telle est la question", de 1972 à 1992, publié par la Mission mémoire de l'Aviation civile et dont voici la couverture.

Ce livre, dévoré le soir même, je le conseille à tous.

 

Centenaire MUDRY  

Toujours sur le sujet livres, durant la conférence de Michel MUDRY l'un des livres de Xavier MASSE fut cité :"Du CP100 de 1966 au Cap232 de 1998, avions MUDRY" aux éditions NEL.

 

Je conseille également la lecture de ce très bon ouvrage sur les avions MUDRY, ainsi que tous les autres du même auteur.

 

Xavier Massé a trouvé la mort lors d'un accident aérien en 2011, accident qui aura coûté également la vie de son père, présent à ses côtés.

Attaché de conservation au musée de l’air du Bourget, responsable des collections avions, planeurs, ULM et hélicoptères, je profite de l'occasion pour lui rendre un nouvel hommage, car en plus de toutes ses compétences et gentillesse, il répondait toujours présent.


L'aviation ce peut être une passion, mais c'est aussi du travail soigné.

Sur le côté passion, voire romantique, il y a souvent un lien très particulier entre un passionné d'aviation et sa machine.

N'importe quel(le) pilote, aura eu ce geste un jour, presque charnel, de laisser glisser sa main sur quelques jolies courbures de sa machine, ou de laisser reposer délicatement ses bras le long des flans, après un vol particulièrement exigeant.

Très franchement, qui n'a jamais fait ça ?

Sur du Mudry, je redis la même chose : qui n'a jamais fait ça ?

Pour un ébéniste qui aime travailler les fibres et carresser le bois, ce sera exactement pareil.

 

Petites parenthèses en passant, j'aime particulièrement les lieux aéronautiques où l'on permet à la jeunesse de toucher ou de monter dans les avions, c'est pédagogique et ça crée des vocations.

 

En voltige de compétition, laissons ce côté romantique plutôt à celui qui regarde d'en bas...

Car vécue de l'intérieur (machine ou pilote) c'est surtout rude et ça reste un sport (mécanique ou structurel) de très haut niveau !

L'étude, le choix des matériaux, le sens des fibres, les renforts, les ajustements, les calculs : tout y est primordial. On retrouve forcément ça dans le très bon livre de Jean-Marie KLINKA, qui n'oublie pas non plus de citer de très grandes figures de l'aviation.

Aucun conducteur n'imaginerait un seul instant pouvoir continuer de rouler avec sa voiture qui vient de passer quelques tonneaux ou ruades.

En voltige, avec désormais du +10/-9G réguliers, une machine se doit de pouvoir encaisser, avec même de la marge sécuritaire, et ainsi rester toujours opérationnelle.

 

On comprendra donc aisément la somme de travail titanesque nécessaire, pour mettre au point de A à Z une machine de voltige, orientée compétition.

Auguste MUDRY aura eu toute sa vie à suporter le poids des responsabilités sur ses machines, mises entre les mains de pilotes sans cesse demandeurs d'encore plus de performances, comme l'exigence (responsabilités aussi) envers ceux qui participaient à leurs réalisations.

 

Au musée, de nombreux avions MUDRY sont présents.

Voici un avion de voltige, type Cap10, qui aura (c'est loin d'être fini) servi à la formation de tant de pilotes.

 

Centenaire MUDRY

 

Une petite maquette volante de Cap10, car les maquetistes ne sont certainement pas oubliés.

 

Centenaire MUDRY

 

Une autre maquette de MUDRY, il s'agit du Cap 232.

 

Centenaire MUDRY

 

Le voici à présent à l'échelle 1 : le Cap232 N°18.

Ce type d'avion de voltige a équipé l'EVAA (Equipe de Voltige de l'Armée de l'Air).

Cet avion, offert par l'Armée de l'Air en 2010, était initialement stocké dans les réserves du musée.

Voici donc ici et officiellement, après restauration et remontage, sa toute première présentation au public.

Occasion ainsi donnée de rendre un hommage tout particulier au Capitaine Jean-Michel DELORME, victime d’un accident aérien en compétition, le 30 août 2005, aux commandes de ce même type d'avion.

 

Centenaire MUDRY

 

Précisons aussi qu'avec cet appareil, l'équipe de France remporta plusieurs titres de champions du Monde et d'Europe en voltige aérienne, en individuel comme en équipe. (Voir ici la tenue des pilotes EVAA sur une autre rubrique de mon site)

 

Centenaire MUDRY


Centenaire MUDRY

 

Une citation de Saint-Augustin, en guise de conclusion, qui convient particulièrement bien à la vie palpitante d'Auguste MUDRY, figure de l'aéronautique, parfois injustement critiquée.

 

Centenaire MUDRY

 

On termine aussi avec une photo souvenir et le verre de l'amitié.

Jean-Marie KLINKA au premier plan et Michel MUDRY au second plan, posant devant l'avion MUDRY Cap232 du Musée.

 

Centenaire MUDRY


Savoir que Jean-Marie KLINKA a travaillé directement sur l’avion proto sur lequel j’ai appris à piloter, confirme une fois de plus que j’ai énormément de chances.

François

 

Une nouvelle fois, tous mes remerciements à l'équipe Espace Air Passion pour son accueil très chaleureux et l'autorisation de parution de mon petit article sur mon site.

 

Remerciements tout particuliers à :

 

Laëticia MENANT TIRATAY (Directrice) qui du temps où je volais sur Marcé m'aidait pour les réservations avions, je n'ai pas oublié.

Christian RAVEL (Fondateur du GPPA et ancien pilote de ligne) m'ayant appris tant de choses sur l'aviation, et ça continue. Bravo pour toutes vos actions fabuleuses.

François BLONDEAU (Président d'Espace Air Passion - GPPA) successeur à la présidence du GPPA depuis 10 ans, faisant également un travail fabuleux, trop souvent ignoré. On vous doit par exemple la transition de l'optique "Atelier de restauration" vers l'optique « Musée".

Dominique MONTEL (Chargé de communication) pour tous vos renseignements TRES précieux.

Et puis tous les autres auquels je pense bien naturellement, salués vendredi.


03/10/2017

 

Visites depuis 2011 / © FrançoisS / Dernières modifications 19/09/2019